Les artisans

Les artisans

Moisson

Quand la paille est dorée et que l’épi jaunissant s’incline vers la terre, l’heure de la moisson a sonné.

Les nombreux ouvriers agricoles se dépêchent alors de récolter, de battre, de vanner ce précieux blé qui donnera la farine et le fourrage.

Autour du moissonneur, remarquez les outils nécessaires au labeur : faux, enclume, coffin, fléau, van, tarare...

Remouler

Bruno, le rémouleur, parcourait les rues de Mouscron et appelait la population à aiguiser couteaux, ciseaux, outils...

Par ce petit métier de rue, il gagnait sa croûte et juste de quoi loger dans son humble demeure de la rue du Roitelet.

Forgeron

Chaque village comptait autrefois son forgeron en activité. Après l’apprentissage du métier, l’ouvrier se spécialisait dans la fabrication de serrures, de couteaux, de chaudrons, d’outils, de clous...

Le seul corps de métier qui ait survécu à la mécanisation industrielle, mais non sans subir la concurrence féroce de l’automobile, est le maréchal-ferrant.

Tonnel1

Le tonnelier faisait preuve de beaucoup de dextérité et de minutie dans son travail puisqu’il devait donner aux douelles (planches composant le fût de bois) une forme arrondie, plus large au centre qu’aux extrémités et les travaillait jusqu’à l’obtention de jointures parfaites.

Pour ce faire, il utilisait un nombre impressionnant d’outils : doloires, planes, herminettes, rabots, grattoirs...

Apicult

Les abeilles tiennent une place importante dans l’économie rurale car elles produisent le miel et la cire. L’apiculteur fabriquait ses ruches en paille ou en bois.

Du bon choix de l’emplacement de la ruche dépendra l’abondance et la qualité de la récolte.

Tisser

Le tisserand à domicile mouscronnois produisait des tissus de haute qualité. Son ôtil occupait une place de choix dans leur simple demeure.

De longues heures durant, il propulsait la navette, actionnait les marches, tirait les peignes... afin de terminer sa pièce de tissu en temps voulu.

Dès 1850, la plupart de ces artisans délaisseront leur métier à tisser pour travailler dans les usines textiles.