Halte ! Interdit !

Affiche brochure md

Table des matières

- Halte ! Interdit !...
- Interdit ! d’espionner…
- Interdit ! de posséder…
- Interdit ! de manger…
- Interdit ! d’abattre…
- Interdit ! de circuler…
- Interdit ! de contaminer…
- Interdit ! d’enseigner…
- Interdit ! de franciser…
- Interdit ! de commercer…
- Interdit ! de comme chez soi…
- Interdit ! de « fonser »…
- Permis de conclure…
- Bibliographie
- Table des matières

Catalogue d'exposition "Halte ! Interdit"
 

À partir d’archives, d’objets de collections et de témoignages, le Musée de Folklore présente une exposition évoquant l’omniprésence des troupes allemandes dans la vie quotidienne des habitants durant la Première Guerre. À 25 km du front de l’Yser, les nombreux interdits restreignent fortement les droits et libertés des Mouscronnois.

Durant quatre années, les habitants sont durement frappés par les ordonnances allemandes.  C’est qu’il convient de protéger les très nombreux militaires cantonnés en ville, se préparant à partir dans les tranchées, se rééquipant, mis au repos pour raviver le moral ou se faisant soigner dans les lazarets.  Le contrôle des civils est drastique.

Les usines, magasins, fermes, maisons particulières subissent des réquisitions innombrables car Mouscron se trouve dans une zone d’ « Etappen » où les ressources du territoire occupé sont utilisées au profit de l’armée allemande.  Tout intéresse et tout est saisi : même les baguettes de rideaux (cuivre), les décors des théâtres amateurs (combustible), les orties (fibres textiles), le trèfle (nourriture des chevaux)…  Et à ces interdits de posséder et de consommer, s’en greffent bien d’autres, comme « Le soldat allemand dort dans le lit.  L’habitant par terre ! ».

Auteurs : Christophe Allart,  Claude Depauw, Meggie Vandekasteele, Véronique Van de Voorde

© Musée de Folklore 2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site